Femmes et hommes du réseau

Régulièrement, nous mettons en avant un(e) membre du réseau pour vous faire découvrir la diversité des parcours, des engagements et des horizons des professionnel(le)s qui le composent. Retrouvez sur cette page les dernières fiches acteurs, qui ne sont que la partie émergée de l'iceberg mais donnent un aperçu des profils présents dans le réseau. A noter : certains membres ont pu changer de poste depuis que leur fiche a été rédigée.

Charles Owens NDIAYE (Sénégal) - Novembre 2016
Nana THIAM (Mali) - Octobre 2016
Hadiza SALEY (Niger) - Septembre 2016
Tipoko Adrienne RAMDE (Burkina Faso) - Juin 2016
Gaston JEAN (Haïti / France) - Mai 2016
Sihem DJERMANE SINDT (Algérie / France) - Avril 2016
Agnès Adélaïde METOUGOU (Cameroun) - Mars 2016
Hawa ALI TRAORE (Mali) - Février 2016
Yvon Justin FAUSTIN (Haïti) - Décembre 2015
Parfait RANDRIANITOVINA (Madagascar) - Novembre 2015
Benoit LECOMPTE (France) - Octobre 2015
Christophe TIENDREBEOGO (Burkina Faso) - Septembre 2015
Ousmane AMADOU (Niger) - Juillet 2015
Malal RASAMIJAONA (Madagascar) - Mai 2015

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fiche mise à jour en novembre 2016

Charles Owens NDIAYE

Faire de l’eau et de l’assainissement une compétence clé des communes

Charles Owens NdiayeNom : Charles Owens NDIAYE
Pays : Sénégal
Poste actuel : Coordonnateur Cabinet C’IMOTEH Afrique; point focal du réseau au Sénégal.

Parcours : Charles a exercé le métier d’instituteur en zone rurale pendant 10 ans avant de devenir directeur d’école à Dakar. Engagé à titre personnel dans le mouvement associatif dans le secteur de la formation et de l’éducation non formelle, il s’inscrit à la formation du CIEDEL en 2005 et ressort diplôme en poche en 2007. Il a suivi par la suite plusieurs formations universitaires (projets numériques territoriaux, formation de formateurs en EAD, genre, budget participatif…). Il prépare aujourd'hui une thèse sur les politiques d’éducation et les stratégies d’acteurs dans les territoires à LASPAD, un laboratoire de l’Université Gaston Berger de St-Louis. Entre temps, il a exercé (à partir de 2008) à la Direction de la Planification et de la Réforme de l’Education du Ministère de l’Education Nationale. Il a été mobilisé pour travailler sur le renforcement de la participation des différentes familles d’acteurs à la politique d’éducation et sur la construction de partenariats avec les collectivités locales, puis est devenu responsable de la décentralisation de l’éducation et de la formation (2009 à 2016).

Activités liées à son poste : Charles est responsable d’un cabinet d’appui conseil C’IMOTEH Afrique qu’il a mis sur pied en mai 2016. Il s’investit avec d’autres consultants sur le renforcement des capacités des acteurs locaux, et notamment sur l’accompagnement, la communication et l’animation territoriale, le développement économique local et la décentralisation de l’éducation. Le cabinet s’adresse à la fois à des élus et des membres de la société civile pour identifier, impulser, proposer, lire les dynamiques de territoire.

Activités parallèles : Charles s’engage pour la réduction de l’analphabétisme, la promotion des langues nationales et la construction d’articulations entre éducation, culture, EAD et communication. Il a fait partie des organisateurs du Forum Social Mondial Dakar 2011 et coordonne le groupe thématique Education Culture et Communication du Forum Social Sénégalais (FSS). Il joue aussi la fonction de chargé de programme de l’Association Panafricaine pour l’Alphabétisation et l’Education des Adultes(PAALAE) et de facilitateur du Réseau d’Education et de Formation du Conseil des Organisations Non Gouvernementales  d’Appui au Développement (CONGAD). Il est membre du CA de la radio Manoore FM, station communautaire au service des femmes.

Alphabétisation et sociétés durables / Partenariat

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fiche mise à jour en octobre 2016

Nana THIAM

Faire de l’eau et de l’assainissement une compétence clé des communes

Nana Thiam, Coordinatrice de zone sur un programme de scolarisationNom : Nana THIAM
Pays : Mali
Poste actuel : Coordinatrice de zone sur un Programme scolarisation accéléré (inclusion et genre)

Parcours : Nana a un diplôme supérieur en langues (anglais) à la FLASH au Mali. Dès son mémoire de fin d'étude, elle décide de travailler sur les injustices sociales liées au genre qui l'ont marquées durant sa jeunesse. Elle effectue son stage au centre Djoliba, pionnier sur les questions d'excision, puis est embauchée comme assistante coordinatrice sur le volet promotion féminine (2005-2009). En parallèle, elle co-fonde l'APSEF (Association pour la Promotion des Droits et le Bien-être de l'Enfant et la Famille) pour sensibiliser les jeunes femmes du quartier aux pratiques néfastes et aux violences conjugales. En 2009, elle devient superviseur de la mobilisation sociale sur un programme Gouvernance et Droits Humains puis accède en 2011 à un poste de coordinatrice de projet sur la promotion et protection des droits de l’enfant et de la femme, financé par Plan International. C'est en 2015, suite à des interrogations sur les politiques publiques et le rôle des bénéficiaires de ses programmes qu'elle s'inscrit au CIEDEL (diplômée en 2016).

Activités liées à son poste : Nana est aujourd'hui coordinatrice de zone sur un programme de stratégie de scolarisation accélérée qui met l’accent sur l’inclusion et le genre, financé par Plan International et mis en oeuvre par l'ONG CAEB. Le programme PASS+ consiste à prendre en charge les enfants non/déscolarisés, les former 9 mois, puis les reverser dans le système d'éducation. Elle anime une équipe de 40 animateurs, plus 4 superviseurs et un coordinateur terrain, pour identifier les barrières liées au genre, développer des plans de communication et sensibiliser les autorités scolaires, communales et communautaires. Un travail de coordination et de terrain donc.

Activités parallèles : Nana mène un combat personnel à travers l'APSEF dont elle est membre fondatrice (en 2006) pour influencer les pratiques et les politiques publiques pour l’abandon total de l’excision au Mali. L'APSEF s'est engagée dans des réseaux de plaidoyer à un niveau national. Elle a participé dans ce cadre aux séances de plaidoyer à l’Assemblée Nationale du Mali auprès des groupes parlementaires.

Interview sur l'excision

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fiche mise à jour en septembre 2016

Hadiza SALEY

Faire de l’eau et de l’assainissement une compétence clé des communes

Hadiza SALEY, Ministre de la Décentralisation au NigerNom : Hadiza SALEY
Pays : Niger
Poste actuel : Ministre déléguée à la Décentralisation au Niger

Parcours : Formée à l’Ecole Nationale des Assistants Sociaux au Bénin, Hadiza a débuté sa carrière dans un service social de Secteur, avant d’être promue Coordinatrice communale du développement social à Niamey. Imprégnée des questions des inégalités de genre et de protection de l’enfant, elle s'inscrit au CIEDEL pour la formation longue en 2004. Après la formation, elle est embauchée sur le programme de coopération décentralisée Niger-France, comme Secrétaire Générale Adjointe en 2007. De retour à son Ministère d’origine, elle est nommée Directrice de la (nouvelle) Maison de la Femme Nigérienne de Niamey, pour travailler à l’autonomisation économique et à la participation politique des femmes. Elle continue sa formation avec un stage en "Genre comme Condition du DD" à Monde selon les Femmes (2013), puis un Exécutive Master en Politiques et Pratiques de Développement à l’IHEID Genève (2015). Un parcours qui l'amène à être nommée Ministre déléguée à la Décentralisation en 2016.

Activités liées à son poste : Hadiza coordonne les actions liées à la décentralisation au Niger, préside les rencontres du cadre de concertation de la décentralisation, détermine et initie les politiques du pays en matière de décentralisation, assure la tutelle des collectivités locales du pays, initie des actions de rayonnement des collectivités locales du Niger à l’extérieur. Elle œuvre à la poursuite du processus de décentralisation, à travers la mise en œuvre du transfert des compétences et des ressources aux collectivités locales.

Activités parallèles : Hadiza a toujours travaillé à l’autonomisation économique de la femme au Niger. Fondatrice et Présidente d’une ONG locale (2012) en autonomisation des femmes et protection de l’enfant, elle a mené plusieurs diagnostics avec son ONG dans la zone de Téra (Tillabéry) et de Dosso. Elle a par ailleurs exercé comme consultante indépendante au Niger.

La maison de la femme / Décentralisation et vote des femmes

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fiche mise à jour en juin 2016

Tipoko Adrienne RAMDE

Faire de l’eau et de l’assainissement une compétence clé des communes

Nom : Tipoko Adrienne RAMDE
Pays : Burkina Faso
Poste actuel : Coordinatrice de projet pour l'ONG Eau Vive
 

Parcours : Après une dizaine d'années d'expériences professionnelles en tant que conseillère d'agriculture au niveau du Ministère du Développement Rural du Burkina Faso, Adrienne s'est inscrite à la formation longue au CIEDEL en 1998. Elle a enchaîné par un DESS en Sociologie Appliquée au Développement Local à la Faculté d’Anthropologie et de Sociologie de Lyon2 avec un stage d'application réalisé à RESACOOP autour des partenariats de coopération décentralisée Rhône/Burkina Faso. Depuis 2007, elle évolue au sein de l'ONG Eau Vive, d'abord comme chargée de projets, puis coordonnatrice de projets à partir d'avril 2016.

Activités liées à son poste : Adrienne accompagne les communes dans l'exercice de la compétence eau à la tête d'une équipe pluridisciplinaire. Elle fait aussi l'accompagnement personnalisé et permanent des exécutifs municipaux et des Comités Communaux de l'Eau et de l'Assainissement (mise à disposition d'outils pour l'exercice de la compétence eau, appui à la gestion de la relation contractuelle entre communes et délégataires...). Elle entretient un  contact régulier avec les élus et les techniciens pour s’assurer que les décisions prises sont mises en œuvre. Elle assure par ailleurs la capitalisation de l'expérience d'accompagnement des communes et contribue à l'élaboration de formations  pour les acteurs de la filière eau et assainissement. Enfin elle fait le reporting technique et financier aux partenaires du projet.

Activités parallèles : Adrienne a créé en 2003, avec d'autres membres du réseau, l'Association d'Appui au Développement Local et à la Coopération Internationale (Acacia), dont elle est toujours vice-présidente. Par ailleurs elle a réalisé des fiches pédagogiques sur Genre et Développement en 2010 avec le CIEDEL, Aster International et Adéquations. Elle donne également des cours en ligne sur Genre et Développement depuis 2010  pour l'IHEID Genève, en Suisse.

Fiches genre et dév / Guide maitrise ouvrage eau

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fiche mise à jour en mai 2016

Gaston JEAN

Environnement et éducation – la recherche pour faire évoluer les pratiques

Nom : Gaston JEAN
Pays : Haïti / France
Poste actuel : Point focal pour le Ministère de l'éducation au Ministère de l'Environnement

Parcours : Après une licence en chimie et sciences naturelles en Haïti, Gaston a exercé pendant 16 ans le métier de professeur en lycée. Parallèlement, il s'engage dans des activités de développement communautaire, avec notamment la fondation de 2 associations. En 2011, il décide de se repositionner et fait la formation longue au CIEDEL puis l'IPC de Lille. Il réalise son stage pour le laboratoire DEEP, sur le sujet des litières bio maitrisées, ce qui lui vaut d'être sollicité par l'INSA pour poursuivre le travail en thèse (en partenariat avec l'université Quisqueya en Haïti). Parallèlement, il est promu au ministère de l’éducation nationale à titre de technicien senior attaché à la direction générale en Haïti.

Activités liées à son poste : En tant que point focal, Gaston, représente le ministère de l'éducation dans les réunions organisées par le ministère de l’environnement. Il travaille aussi avec une direction sur la mise en place des réseaux d’écoles vertes qu'il a créés (mise en réseau, formation...). En parallèle, pour sa thèse, il a lancé en décembre son 1er site d’expérimentation en milieu rural en Haïti : 25 familles ont adopté des toilettes sèches à litière dont Gaston étudie l’apport social, l’appropriation, la collecte, la valorisation...

Activités parallèles : Gaston a fondé l'association "Initiative pour l’excellence académique" à l'école normale pour encourager les jeunes à étudier. L'association avait fait parler d'elle en 1998 pour la création d’un premier cybercentre de province gratuit en Haïti. Il a aussi fondé l'AOG dont il est membre de différentes commissions – éducation, environnement, appui technique et pour qui il reste  conseiller du réseau des écoles vertes mis en place depuis 2006.

1er cybercentre de province / AOG chaine vidéo

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fiche mise à jour en avril 2016

Sihem DJERMANE SINDT

Le consulting « long terme » de part et d’autre de la Méditerranée

Nom : Sihem DJERMANE SINDT
Pays : Algérie / France
Poste actuel : Consultante-formatrice indépendante & consultante pour l'ADA
 

Parcours : Sihem s'est rapidement engagée bénévolement en Algérie, auprès d’associations de jeunes dans le bassin méditerranéen. En parallèle, elle a travaillé dans le domaine de l’éducation et de la petite enfance et a participé au projet entrepreneurial de monter une école maternelle bilingue à Alger. En 2001, elle s’installe en France pour un 3ème cycle de recherche sur le bilinguisme. Elle poursuit son engagement d’éducatrice de rue dans les quartiers dits difficiles en banlieue Lyonnaise. Elle se voit confier la gestion d’un service jeunesse municipal en politique de la ville et gère les dispositifs d’état liés à la cohésion sociale et la réussite éducative. En 2009, dans l’objectif de capitaliser ses expériences et en quête de sens, elle rejoint la formation du CIEDEL.

Activités liées à son poste : Sihem a lancé une entreprise de consulting et de formation en ingénierie de développement local, en France. Elle a commencé par participer à plusieurs évaluations et formations en lien avec le CIEDEL. Depuis novembre 2015, suite à une série d’évaluations pour Caritas Algérie, elle s'est inscrite dans une mission de plus long terme pour l’ADA (Association Diocésaine d’Algérie). Elle appui le développement stratégique et organisationnel de Caritas Algérie et aide à définir les orientations stratégiques de 4 champs d’intervention : migrants-réfugiés, promotion féminine, éducation-jeunesse et renforcement des capacités.

Activités parallèles : Sihem a participé à la campagne municipale de Bron (2014) au sein d’un mouvement citoyen. Elle a été conseillère municipale et membre du CCAS (Conseil Communal d’Actions Sociales) pendant une année. Elle a pour projet de développer une formation professionnelle en ingénierie du DL en Algérie.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fiche mise à jour en mars 2016

Agnès Adélaïde METOUGOU

L’engagement politique de la société civile par la communication

Nom : Agnès Adélaïde METOUGOU
Pays : Cameroun
Poste actuel : Responsable administrative & communication pour Dynamique Citoyenne

Parcours : Agnès s'est rapidement impliquée dans des activités associatives. Elle a créé une association (les jeunes de Nomayos) et a contribué à l'action d'autres associations d'accompagnement des jeunes à l'emploi, aux questions d'intérêt général, de dialogue social... tout en étant active dans des cadres de concertation. Elle participe ensuite à la création du Réseau  Dynamique Citoyenne avant de rejoindre l'association Interaction en 2008. En 2012-13, elle suit la formation du CIEDEL.

Activités liées à son poste : Agnès vient de changer de poste à Dynamique Citoyenne (le 5 janvier). Elle est aujourd'hui l'interface entre les membres, l'équipe permanente et les organes politiques (coordination nationale, comité de pilotage...). Elle assure une bonne diffusion de l'information, la communication, dans le but triple d'améliorer la prise de décision, la mobilisation et les actions de plaidoyer (son dada). Elle donne aussi un appui sur l'animation de réseau, le suivi-évaluation des actions et le renforcement de capacités.

Activités parallèles : Agnès a initié une petite forme d'épargne (tontine) pour les personnes vulnérables qui n'ont pas accès au crédit dans les banques classiques. En parallèle, elle est impliquée dans plusieurs réseaux de réflexion au niveau sous régional (dont le comité scientifique et d'études du CADTM Afrique).

Dynamique Citoyenne

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fiche mise à jour en février 2016

Hawa Ali TRAORE

Des compétences au service de la promotion de la femme et de l’enfant

Nom : Hawa Ali Traoré
Pays : Mali
Poste actuel : Directrice Exécutive de l'ONG APROFEM (Promotion de la Femme et de l'Enfant)

Parcours : Après des études en télécommunications, Hawa s'est lancé dans le milieu associatif comme animatrice de projets de développement (en environnement avec SOS Sahel, puis en accompagnement des femmes avec l'ONG locale Abafgalle). En 1995, elle devient coordinatrice de l'APROFEM, ce qui la pousse  à s'inscrire au CIEDEL en 1998. Quelques années après, elle devient directrice de l'APROFEM (2004), poste qu'elle occupe toujours aujourd'hui.

Activités liées à son poste : Hawa dirige une équipe de 8 salariés permanents plus des agents de projet (jusqu'à 30) et bénévoles. Elle est mobilisée sur des activités stratégiques (orientations de la structure, développement d'initiatives & programmes, partenariats...), techniques (suivi & accompagnement des agents sur le terrain) et de management (respect des procédures de recrutement, gestion des contrats...).

Activités parallèles : Hawa est engagée dans des activités de quartier sur la santé communautaire, les questions d'assainissement ; mais aussi des activités culturelles et sportives pour les jeunes (elle soutient un mouvement local jeunesse). Elle mène aussi des consultations indépendantes sur le genre au niveau national & sous régional.

APROFEM / Un projet USAID à Mopti

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fiche mise à jour en décembre 2015

Yvon Justin FAUSTIN

L’entrepreneuriat et le développement liés dans une même structure

Nom : Yvon Justin Faustin
Pays : Haïti
Poste actuel : Fondateur & Directeur général du CEFORS, coordinateur ANATRAF, entrepreneur

Parcours : en 1992, après un parcours universitaire en Sciences Sociales, Yvon s'engage rapidement dans une activité associative. Il passe ensuite au CIEDEL pour renforcer ses compétences. 3 options s'offrent alors à lui : monter son cabinet d'études, travailler pour une institution, réinvestir ses compétences dans le secteur associatif. Il a finalement joué sur ces 3 tableaux depuis sa sortie du CIEDEL.

Activités liées à son poste : Yvon est gestionnaire du CEFORS, pour lequel il doit gérer les relations avec les clients et proposer de nouvelles prestations (réponse aux appels d'offres...). Il est aussi consultant, en charge d'évaluation, de formations... En tant que coordonateur d'ANATRAF, il mène aussi des activités stratégiques, de direction. Enfin, en tant qu'entrepreneur, il gère le développement d'une marque, le Chocolat des Montagnes.

Activités parallèles : le parcours d'Yvon est marqué par sa pluridisciplinarité. Depuis 2011, il s'est engagé avec le CEFORS dans un projet entrepreneurial et social qui connait aujourd'hui le succès. Partant du constat que le cacao ne trouvait pas toujours ses acheteurs en Haïti, il a développé un nouveau produit chocolaté basé sur les habitudes des consommateurs. Le projet a été récompensé d'un trophée national et le Chocolat des Montagnes est aujourd'hui commercialisé en supermarché à Port-au-Prince.

ANATRAF / La vidéo du projet

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fiche mise à jour en novembre 2015

Parfait RANDRIANITOVINA

Expertise terrain au service de l'engagement associatif

Nom : Parfait RANDRIANITOVINA
Pays : Madagascar
Poste actuel : GIZ - Conseiller Technique sur un projet développement communal inclusif & décentralisation

Parcours : Après des études en mathématiques appliquées à Madagascar puis en France, ponctuées par un engagement fort pour la jeunesse indépendante chrétienne (dont il est un temps Président International), Parfait a enseigné les mathématiques. En 1994, il se réoriente et commence à travailler avec Friedrich-Ebert- -Stiftung, puis avec la coopération Suisse. C'est dans ce cadre qu'il vient suivre quelques modules du CIEDEL et valide son diplôme en VAE. Depuis 2 mois, il est conseiller technique sur un projet de la GIZ.

Activités liées à son poste : Parfait travaille à la fois au niveau national et local. Au niveau national, il participe aux projets de plaidoyer et de retour d'expérience de la GIZ pour influencer le cadre politique et législatif. Au niveau local, il travaille à la coordination des projets, notamment l'identification des besoins, la recherche de partenaires et de prestataires et le suivi de projet.

Activités parallèles : Parfait consacre une partie de son temps libre à 2 associations. Il est membre du CA de l'ONG SAHA qui regroupe les compétences de praticiens du développement local sur les questions de citoyenneté & gouvernance ; et il est membre de SEFAFI, l'observatoire de la vie publique à Madagascar.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fiche mise à jour en octobre 2015

Benoit LECOMTE

L’innovation et les réseaux au service du développement local

Nom : Benoit Lecomte
Pays : France
Poste actuel : GRAD - Groupe de Réalisations et d'Accompagnement pour le Développement

Parcours : Benoit a fait des études en photographie avant d'intégrer le GRAD en 1984. Il a commencé à travailler avec la structure sur des piges, puis des tiers-temps, mi-temps... avant d'être embauché à plein temps. Il a participé à l'évolution de la structure en passant de la diffusion de diapositives aux associations paysannes, aux actions de diffusion auprès des radios locales, et récemment aux réseaux sociaux. Après un passage au CIEDEL pour le module Lobbying en 2011, il est devenu président du GRAD depuis un peu plus d'un an.

Activités liées à son poste : Sur les 2 grandes dimensions du GRAD (édition / développement local), Benoit a toujours été plus orienté DL. Essentiellement mobilisé sur les actions terrain auprès des organisations paysannes, il a donc une expertise en animation de territoire, sensibilisation, gestion de projet... Aujourd'hui, sa fonction de directeur l'implique aussi plus dans la gestion de ses équipes et l'évolution stratégique de la structure.

Activités parallèles : le GRAD a mis en place un programme d'accueil qui vise à faire visiter la région de Genève à des membres/des cadres d'organisation paysannes qui viennent échanger au GRAD lors de séminaires. Le programme est créé "à la carte" par les bénévoles et permet aux acteurs internationaux de découvrir Genève sous un angle nouveau.

Collection partenariats / Services du GRAD

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fiche mise à jour en septembre 2015

Christophe TIENDREBEOGO

Gestion de l’environnement - entre Etat et Régions

Nom : Christophe TIENDREBEOGO
Pays : Burkina Faso
Poste actuel : Directeur du service des faunes et des chasses au Ministère de l'environnement et des ressources halieutiques du Burkina Faso

Parcours : Christophe s'est formé aux métiers de l'environnement à l'école nationale des eaux et forêts au Burkina Faso puis à l'école de faune de Garoua au Cameroun. Après avoir été nommé à la direction provinciale de l'environnement dans la province de Comoé (Région des cascades au Burkina Faso), il est venu au CIEDEL à la fin des années 90 dans le but de pouvoir donner une dimension stratégique à ses activités dans le cadre de la décentralisation & coopération décentralisée.

Activités liées à son poste : représentation de l'Etat au niveau des régions pour le suivi des aires protégées. Accompagnement et formation des régions pour renforcer la capacité des agents. Travail de supervision de l'activité des agents nationaux et régionaux et contrôle de la chasse sur le terrain dans les zones protégées.

Activités parallèles : Christophe est membre fondateur de l'association Sahel Développement. Les principales activités de l'association sont la plantation d'arbres (17 000 plantations sur 5 ans), la sensibilisation à la santé et à l'importance de l'éducation dans les villages, et la sensibilisation des paysans à la désertification (30 villages d'intervention en périphérie de Ouagadougou). L'association ne s'appuie que sur les cotisations des membres.

Ecole de faune de Garoua

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fiche mise à jour en juillet 2015

Ousmane AMADOU

Evolution au sein d’un bureau d’études – de l’animation à la stratégie

Nom : AMADOU Ousmane
Pays : Niger
Poste actuel : Sociologue national de la maitrise d'oeuvre, programme d'appui au secteur Eau, Hygiène et Assainissement PASEHA 2 dans les régions de Diffa et Zinder, Est du Niger, depuis 2013

Parcours : Ousmane s'est formé à la sociologie au Niger et au Burkina , il a intégré le bureau d'étude Béria au Niger, en tant qu'animateur terrain. En 2003, après 5 ans sur le terrain, il a suivi la formation du CIEDEL (alors en 2 ans). Le diplôme lui a permis de prendre la charge de l'animation du département étude, évaluation et accompagnement des communes au sein de Béria.

Activités liées à son poste : conception et mise en œuvre d'études, de travaux de recherche/capitalisation ; intermédiation sociale ; réponse aux AO nationaux et internationaux ; animation de formations sur "l'appui à la maitrise d'ouvrage communale" MOC ; représentation de Béria lors de forums sur les questions d'eau potable et assainissement (forum mondial de l'eau...).

Activités parallèles : Ousmane est un spécialiste des questions  de l'eau et assainissement en milieu rural et semi-urbain. Impliqué dans plusieurs réseaux (lutte contre la corruption dans le secteur de l'eau), il a contribué à la réalisation de plusieurs guides pratiques pS-Eau pour l'eau et l'assainissement au Niger et en Afrique (à destination des BE, ONG et collectivités). Il a aussi œuvré sur l'élaboration des stratégies municipales concertées d’accès à l’eau et l’assainissement pour la ville de Tahaoua.

Beria  /  Guide pratique pS-Eau

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fiche mise à jour en mai 2015

Malal RASAMIJAONA

De l’enseignement à l’accompagnement de collectivités territoriales

Nom : Malal RASAMIJAONA
Pays : Madagascar
Poste actuel : Responsable du renforcement de capactiés pour le Fonds de Développement Local de Madagascar

Parcours : Malal a réalisé des études de Malgache puis en civilisation et anthropologie. Elle a ensuite entamé une carrière d'enseignante en lycée avant de devenir conseillère pédagogique. Suite à ces expériences, elle a souhaité se réorienter dans l’accompagnement des collectivités territoriales : elle a suivi des modules de formation au CIEDEL, ainsi qu’une VAE.

Activités liées à son poste : ingénierie de formation pour les Collectivités territoriales ; Elaboration des outils d’accompagnement des collectivités territoriale ; Appui direct aux collectivités territoriales.

Activités parallèles : Malal est actuellement présidente de l’association FFF – Malagasy Mahomby ; en outre, elle est formatrice et personne ressourcee dans les domaines de la décentralisation, communication, plaidoyer lobbying. Elle conduit des activités d’évaluation d’actions sociales.

Fonds de Développement Local de Madagascar